Transfert des compétences dans le domaine agro-zootechnique aux sujets désavantagés et aux catégories vulnérables: celui c’est l’objectif du Projet rACCOGLIAMO (Nous récoltons) qui a été inauguré en début de Mars et qui consiste dans une session de formation sur le terrain et sur le partage des compétences entre les résidents locaux, en majorité personnes âges, et les sujets destinataires: 5 jeunes étrangers demandeurs d’asile hébergés dans les structures de la Ville de Solero et 5 résidents sans emploi.

L’initiative développé par ERI en collaboration avec

l’Association “Amici di Solero” qui est fortement enraciné dans le territoire et par la paroisse de San Perpetuo, prévoit plusieurs types d’action: l’élevage des poules, la production de compostage et la culture de légumes choisis selon la saison. Grace à l’étroite collaboration entre les “Amici di Solero” et la paroisse a été possible inclure dans les activités des cultivateurs locaux, membres de l’Association ou paroissiens, avec des taches de tutorat et d’accompagnement à support des destinataires du projet. Pour la réalisation du projet, la Ville de Solero a mis à disposition, à titre gratuit, les terrains nécessaires à la culture des légumes, à l’élevage des poules et à la production de humus (à travers les lombrics).

Les jeunes prenant partie au projet sont en prévalence d’origine centre africaine et vont des 18 aux 25 ans, à eux s’ajoutent les individus qui appartiennent aux couches les plus faibles de la communauté locale.

Le Projet rACCOGLIAMO nait de la volonté d’offrir des possibilités concrètes d’inclusion et d’autonomie économique et sociale aux sujets désavantagés qui vivent dans la Ville de Solero à travers l’intégration sociale et professionnelle des participants. ERI veut promouvoir au milieu de la population une perception amélioré de la présence étrangères, combinée avec l’acquisition des compétences professionnelles et par un approche proactif qui va bien au delà du simple assistanat. La participation active de la population locale dans toutes les phases du projet représente un instrument fondamental pour la connaissance et la reconnaissance réciproque. Une partie des produits qui dérivent des activités agricoles et d’élevage du projet vont être utilisé pour la subsistance des personnes impliquées, la partie qui reste sera vendue au niveau local, dans les marchés qui se déroulent régulièrement sur le territoire. Les compétences professionnelles acquises par les bénéficiaires vont être utilisables dans l’éventuelle création d’une micro-entreprise sociale.

Si pour certains des sujets impliqués dans le projet il s’agit de la première expérience professionnelle depuis l’arrivée en Italie, pour les autres ca représente au contraire une façon efficace de rentrer dans le marché du travail, et de se sentir partie du réseau social local. Le projet proposé a été conçue et réalisé, selon une logique de réseau, en harmonie avec les opérations déjà développées par ERI sur le territoire.